Antihypertenseurs à action périphérique

Les antihypertenseurs à action périphérique, ou sympatholytiques, bloquent les influx nerveux qui déclenchent la vasoconstriction, ce qui amène les vaisseaux sanguins à se dilater et fait baisser la tension artérielle. Les sympatholytiques peuvent aussi aider à soulager les symptômes de l’insuffisance cardiaque.

Exemples d’antihypertenseurs à action périphérique : doxazosine, guanéthidine, prazosine, térazosine.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s